Analyse socio-technique d’un objet

La languette de fermeture des emballages de pain de mie Harry’s : Matérialisation d’un « nœud portatif »

Tout responsable marketing d’une entreprise est confronté au casse-tête : comment faire des emballages qui soient à la fois pratiques, informatifs et qui conservent la fraîcheur des produits ? L’un des problèmes rencontrés dans les emballages de pain de mie a été de  pouvoir trouver le moyen de refermer le paquet une fois ouvert et de pouvoir le rouvrir plus tard facilement. Ainsi, L’objet dont je vais faire l’analyse socio-technique est la languette de fermeture des emballages en plastique souple de pain de mie de la marque Harry’s.

L’objet, d’une grande simplicité, se révèle d’une extraordinaire utilité. Il s’agit d’une languette rectangulaire de 5 cm de long et de 0.7 cm de large. Elle est portée en longueur par deux armatures de fil métallique fin et souple, placées sur chaque longueur de la languette. Ces armatures font 5 cm de long et ont un diamètre de l’ordre de 0.2 mm.  La surface  du rectangle est recouverte d’une couche de plastique souple d’une épaisseur  de l’ordre de 0.1mm. La languette est blanche. L’emballage sur lequel s’utilise cette languette est un emballage en plastique souple et fin  transparent au niveau du point de fermeture.

Pour être en forme toute la journée, je mange des tartines de Nutella au petit déjeuner. Je tartine le Nutella sur du pain de mie complet Harry’s. Un matin alors que j’étais pressé pour partir à Sciences Po, j’ai perdu la languette en ouvrant mon paquet de pain de mie. N’ayant pas le temps de le chercher, je suis parti sans refermer l’emballage. Malheureusement, en rentrant, au goûter, mon pain de mie avait séché. J’ai enlevé les tranches du dessus qui avaient complètement durci, j’ai pu ainsi dégager une longueur suffisante d’emballage libre pour faire un nœud avec et conserver la fraîcheur des tranches du dessous.

Cette épreuve que constitue la perte de la languette de fermeture m’a permis de révéler son script socio-technique. Le programme que l’on veut remplir est le suivant : fermeture de l’emballage de la manière la plus rapide et la plus facile possible. Ainsi, si je ne ferme pas l’emballage, le pain durcit. Or la spécificité du pain de mie Harry’s est d’avoir « un moelleux incomparable (…) encore plus longtemps ». Quels sont les moyens possibles de fermeture ?

Une première solution envisagée a été la fermeture thermo-soudée  qui se fait facilement grâce aux propriétés plastiques de l’emballage. Cependant, le problème reste le même car on ne peut pas refermer l’emballage une fois celui-ci ouvert. Aussi longue que soit la conservation, le pain de mie va durcir à la première ouverture.

 

Emballage à fermeture thermo-soudée

 

Nous pouvons  faire un nœud avec le haut de l’emballage. Pour cela, il faut que je sache faire les nœuds, ce que sait faire un enfant à partir de 6 ans lorsqu’il apprend à faire ses lacets au CP. Il faut que mes 10 doigts soient assez habiles pour faire le nœud. Si j’ai une partie de mes doigts atrophiés ou si je suis encore trop jeune pour avoir une bonne coordination psychomotrice, cela m’est impossible.  il faut aussi que j’ai une longueur suffisante de plastique sur le haut de l’emballage pour pouvoir faire un nœud, environs 20 cm, ce qui implique qu’on laisse 20 cm d’emballage libre alors qu’on pourrait mettre des tranches de pain de mie à la place. Ainsi, je ne peux faire un nœud avec l’emballage de pain de mie qu’une fois que j’ai enlevé 5 tranches de pain de mie sur 14. Donc soit je suis obligé de manger 5 tranches de pain de mie si je veux pouvoir refermer correctement le paquet, soit Harry’s doit mettre seulement 9 tranches de pain de mie dans chaque paquet. De plus, l’emballage est tout froissé après avoir été noué  et certaines informations contenues sur l’emballage ne sont alors plus lisibles. Enfin, pour que le nœud préserve le pain de mie de l’air extérieur, il faut qu’il soit serré. Cependant, plus le nœud est serré plus il faudra de force et de dextérité pour le défaire. Plus on mettra d’effort à défaire le nœud et plus l’emballage sera froissé.

Emballage de pain de mie noué

 

Le nouveau problème auquel nous sommes confrontés est le suivant : Comment réussir à faire un nœud qui soit réalisable et défaisable par tous sans réduire pour autant la capacité et la lisibilité de l’emballage ?

Une solution envisageable est de faire un nœud qui soit indépendant de l’emballage à l’aide d’une cordelette par exemple. Ainsi, l’emballage n’est pas froissé puisqu’il ne sert plus à faire le nœud, il conserve alors toute se visibilité et sa capacité. La cordelette contient en elle l’information « sans réduire pour autant la capacité et la lisibilité de l’emballage » . Néanmoins, il reste toujours les problèmes inhérents à la réalisation du nœud : il faut être en capacité de pouvoir le faire et de pouvoir le défaire facilement.

C’est ici qu’intervient notre languette. Le nœud est incorporé dans les matériaux de la languette.  Un nœud est une configuration spécifique du plastique d’emballage qui reste fixe une fois mise en place. De même,  cette languette qui est malléable garde la forme qui lui a été donnée après déformation. La languette s’apparente donc à un « nœud portatif » puisqu’elle a toutes les propriétés du nœud tout en étant indépendante de l’emballage. La languette a deux positions principales : la position ouverte  lorsqu’elle est étendue (fig.5) et la position fermée lorsqu’elle est nouée (fig.6). Au lieu d’utiliser le plastique d’emballage pour faire un nœud et refermer le paquet, j’utilise ma languette que j’applique à l’emballage pour le refermer. Le protocole de fermeture de la languette est simple et universel alors que le protocole d’exécution d’un nœud est toujours plus compliqué et peut être fait de différentes manières puisque tout le monde ne fait pas les mêmes nœuds. Il suffit de tenir le haut de l’emballage, d’appliquer la languette en position ouverte sur la partie transparente de l’emballage et de la refermer sur l’emballage  avec le pouce et le majeur.  Un enfant de moins de 6 ans est capable de refermer l’emballage puisque la fermeture de la languette ne nécessite plus de savoir technique, ni de force dans les doigts. Ainsi, cette languette permet d’utiliser les atouts marketing de l’emballage car la lisibilité est conservée, elle permet aussi d’utiliser toutes la capacité de l’emballage car elle n’occupe que 0.7 cm de hauteur. Elle est aussi facile à nouer et dénouer. Nous avons alors matérialisé dans la languette toutes les exigences de notre programme initial.

Languette en position ouverte

Cependant, alors que notre programme de facilité de fermeture et d’optimisation de l’emballage a été rempli, un contre programme de sûreté domestique vient ternir notre victoire. En effet la languette est facile à perdre à cause de sa petite taille et de son indépendance vis-à-vis du paquet. D’autre part, elle peut être utilisée par des enfants de moins de 6 ans. Nous prenons donc le risque que des enfants avalent la languette par inadvertance ce qui représente un risque important.

Languette en position fermée

 

Une solution pour éviter ce risque d’ingestion est l’utilisation d’une languette de plus grande taille qui ne puisse pas être avalée. Ainsi, des concurrents de Harry’s ont développé une bague de forme carrée de plus grande taille que la languette refermée.

Bague de fermeture carrée

 

Cependant, je trouve qu’il est plus difficile de faire passer l’emballage au centre de la bague que de refermer la languette sur l’emballage avec deux doigts seulement.

En dernière analyse, une solution à ce problème serait de rendre solidaires l’emballage et la languette de fermeture en trouvant un moyen de fixer la languette à l’emballage. Ainsi, la languette garderait ses fonctions de fermeture de l’emballage tout  en évitant d’être perdue. Cependant, nous perdrions le coté «  portatif » de cette languette qui nous permettait de l’utiliser sur n’importe quel emballage.

Ainsi, grâce à des matériaux souples et rigides à la fois que sont le plastique et les fils de fer, la languette de fermeture d’emballage de pain de mie Harry’s remplit le programme de fermeture et de réouverture rapide et facile de l’emballage ainsi que le programme d’optimisation de la capacité et de la lisibilité de l’emballage. Cet objet d’une efficacité redoutable est un atout majeur pour les ventes de Harry’s qui a su allier emballage pratique  et fraîcheur du pain de mie toujours plus moelleux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s