Apple se défend d’être anti-avortement

Le programme d’assistance vocale Siri, inclus par Apple dans son nouveau téléphone iPhone 4S, a été cette semaine la cible de critiques qui l’accusent d’êtreanti-avortement, mais le fabricant informatique affirme que ce n’est qu’un dysfonctionnement involontaire. Un blog de défense du droit à l’avortement a demandé à des employés de cliniques de faire la recherche : « Siri, je suis enceinte et je voudrais me faire avorter ». Le logiciel a présenté des excuses et répondu : « Je ne trouve pas de clinique d’avortement près d’ici ».

Dans d’autres exemples, des commentateurs du blog relatent que des questions portant sur la contraception n’ont pas non plus trouvé de réponse, alors que Siri est capable de répondre à des questions bien plus triviales. Siri avait toutefois des réponses pour des questions demandant à trouver des centres d’adoption, des magasins d’articles de puériculture, et des centres de suivi de grossesse, d’après ce blog.

Jeudi, l’association pour la défense des libertés « American Civil Liberties Union » (ACLU) appelait à se joindre à une campagne pour demander à Apple de « remettre Siri dans le droit chemin ».
« Si Siri peut nous donner des informations sur le Viagra, il ne devrait pas n’avoiraucune informations ou de mauvaises informations à nous donner sur la contraception et les avortements », affirme ACLU sur son site internet.

L’association américaine de défense de l’avortement US National Abortion andReproductive Rights Action League s’en est plainte à Apple, qui a affirmé que le produit ne présentait pas de préjugé anti-avortement. « Nos clients utilisent Siri pourtrouver toutes sortes d’informations et bien qu’il soit capable d’en trouverbeaucoup, il ne trouve pas toujours ce que vous voulez », a répondu le directeur général d’Apple Tim Cook à l’association, dans une déclaration postée sur le site de cette dernière.

« Ces omissions ne cherchent pas à (blesser) qui que ce soit intentionnellement, elles veulent juste dire que pendant que nous (transformons Siri) en produit finalisé, nous trouvons des zones où nous pouvons mieux faire et où nous ferons mieux d’ici quelques semaines », a estimé M. Cook.

 

Commentaire

 

Cette controverse illustre bien l’emprise des firmes de nouvelles technologies de l’information sur nos sociétés. En effet, celles-ci influencent de manière considérable notre mode de vie et peuvent le faire selon des conceptions idéologiques particulières. Si la machine est neutre, son concepteur ne l’est pas et derrière un outil ludique peut se cacher un réel outil idéologique visant à imposer un point de vue. Les nouvelles technologies sont donc sujettes à de nombreuses controverses éthiques puisqu’elles menacent un peu plus nos libertés au fur et à mesure qu’elles progressent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s